©Anatole Diethardt

©Anatole Diethardt

Née en 1992, Lillian Gordis découvre le clavecin à l’âge de 9 ans et s’y consacre immédiatement. À la suite des encouragements de Pierre Hantaï, elle s’installe en France à l’âge de 16 ans afin d’étudier avec lui. Elle bénéficie également des conseils de Skip Sempé et de Bertrand Cuiller. En 2018, elle obtient avec la mention très bien un master d’interprétation des musiques anciennes, délivré par l’université Paris-Sorbonne en partenariat avec le Pôle Supérieur Paris-Boulogne.

Lillian a été invitée comme soliste dans l’émission Génération Jeunes Interprètes sur France Musique et se produit régulièrement comme soliste dans des festivals en France, en Europe et aux États-Unis. Elle joue en duo avec Jérôme Hantaï et maintient une activité régulière en tant que chambriste.

Elle a été quatre fois lauréate de la Fondation Royaumont (en 2013 et de 2015 à 2017) et elle est soutenue par la Fondation d’entreprise Safran. Son premier album solo, Zones, dédié aux sonates de Domenico Scarlatti, sort en 2019 chez Paraty (Harmonia Mundi-PIAS).

Born in 1992, Lillian Gordis discovered the harpsichord at the age of 9. At Pierre Hantaï’s encouragement, she moved to France at 16, where she was his private student from 2009 to 2013. She was also mentored by Skip Sempé and Bertrand Cuiller. In 2018, she received a master’s degree in performance, summa cum laude, from the Université Paris-Sorbonne and the Pôle Supérieur de Paris-Boulogne.

She has been an invited soloist on France Musique’s radio show, Génération Jeunes Interprètes, and regularly performs as a soloist in festivals in France, across Europe and the United States. She plays in a duo with Jérôme Hantaï and maintains regular chamber music engagements.

Lillian is a four-time laureate of the Fondation Royaumont (2013, 2015-2017) and is supported by the Fondation d’entreprise Safran. Her first solo album, Zones, dedicated to sonatas of Domenico Scarlatti, is appearing in 2019 for Paraty (Harmonia Mundi-PIAS).